les petits bonshommes sur le carreau

Publié le

Ce document fait partie de l’ouvrage

édité par le Groupe Départemental Maîtrise de la Langue – Hérault 2005.

J’étais un livre, Pratiques de Littérature au cycle III,

Dispositifs centrés sur les oeuvres

Les petits bonshommes sur le carreau

Auteur: Olivier DOUZOU

Illustrateur : Isabelle

Simon

Editions du Rouergue

Carole VIBERT, Valérie FORTIN

Suite à un stage d’école sur la littérature au cycle 3, j’ai proposé à Carole VIBERT de travailler dans sa

classe de CM1/CM2 sur cette oeuvre. Nous avions pu lors du stage découvrir cet ouvrage et en évoquer

tous les possibles grâce à l’intervention d’Yves SOULE.

Le parti pris pour l’entrée dans le texte était de privilégier la perception de « l’ambiance » de l’album par

l’écoute du texte et la vue des illustrations .

Le fait de travailler à deux dans la classe nous a permis de scinder la classe en 2 groupes lors des

séances 1 et 6.

1. SEANCE 1 : Découverte de l’album

a Matériel :

·

Papiers blancs découpés

·

2 albums

b Organisation :

·

2 groupes de 5 élèves travaillent sur l’album (groupes 1 et 2)

·

2 autres groupes sont en autonomie (lecture documentaire, fichiers P.E.M.F en lecture)

c Déroulement :

1- Entrée dans le livre :

Le groupe 1 ne va entendre que le texte (cacher la couverture).

Le groupe 2 entendra la phrase introductrice et ne verra que les images (feuilleter plusieurs fois le livre).

2- Ecriture individuelle dans le carnet de littérature :

Les 2 groupes réagissent par écrit à ce qu’ils ont vu ou entendu sur le carnet.

3- Confrontation des deux groupes :

Lecture d’extraits de leurs carnets, débats autour de certaines « semences ». Différences, points communs

entre les 2 groupes.

Apparition ou non des deux mondes (l’intérieur/ l’extérieur, le recto/le verso…)

4- Synthèse individuelle de cette première approche

Chaque enfant des groupes 1 et 2 va laisser une trace de ce qui pour lui symbolise l’album :

-Le groupe 1 (celui qui a entendu le texte ) va trouver 1 ou 2 mots (un pour chaque monde ?)

-Le groupe 2 (celui qui a vu les illustrations) va faire 1 ou 2 dessins.

Ce document fait partie de l’ouvrage

édité par le Groupe Départemental Maîtrise de la Langue – Hérault 2005.

J’étais un livre, Pratiques de Littérature au cycle III,

Dispositifs centrés sur les oeuvres

2. SEANCE 2 : « Les deux mondes »

a Matériel :

·

des 2 mondes)

photocopies d’illustrations + extraits tapés de l’album (choix de mots et d’illustrations représentatifs

b Organisation :

·

Travail avec la moitié de la classe

c Déroulement :

1- Faire émerger de façon explicite les deux mondes.

2- Classement en deux colonnes (le recto et le verso) des dessins et mots de la

séance précédente (productions d’enfants).

Discussion autour de ce qui est affiché.

3- Reclasser dans les deux colonnes des photocopies d’illustrations + extraits tapés de

l’album (proposés par la maîtresse).

Argumentation autour du choix des élèves.

3. SEANCE 3 : « Découverte de l’intégralité de l’album »

a Matériel :

·

10 albums

b Organisation :

·

Travail avec la moitié de la classe

c Déroulement :

1-Lecture intégrale de l’album (individuellement).

2-Réécriture individuelle dans le carnet de littérature.

3-Lecture et discussions autour de ce qui a été écrit.

Evolution ou non des impressions de départ ?

4. SEANCE 4 : « Mise au clair du procédé d’écriture : la symétrie et

travail autour du vocabulaire»

·

Relever dans le texte les mots ou groupes de mots qui caractérisent chaque monde.

·

« Etre sur la paille », « être sur le carreau », « être né sous une bonne étoile », « se cacher la

face »

Discussion autour du sens propre et du sens figuré de certaines expressions :

·

Mettre en opposition les antonymes de chaque monde.

Ce document fait partie de l’ouvrage

édité par le Groupe Départemental Maîtrise de la Langue – Hérault 2005.

J’étais un livre, Pratiques de Littérature au cycle III,

Dispositifs centrés sur les oeuvres

5. SEANCE 5 : « Débat sur les S.D.F»

·

débat sur les S.D.F : Qui sont-ils ?Les voit-on vraiment ? Les écoute-t-on ? (retour si nécessaire à

l’album)

A partir des remarques de certains élèves relevées par la maîtresse sur les cahiers de littérature,

·

Discussion autour de la dernière phrase du texte : Peut-on passer de l’autre coté ?

6. SEANCE 6 : « Mise en voix du texte »

·

Les élèves sont partagés en 2 :les 2 mondes.

·

en alternant les voix (travail intéressant sur les groupes de souffle), à deux voix , voix des filles, voix

des garçons…

Ils s’organisent pour varier le plus possible la mise en voix du texte en fonction de la tonalité : lecture

·

Présentation du texte oralisé aux C.E.2.

7. Commentaire :

Cette oeuvre très riche permet de travailler en direction de plusieurs pistes. L’une d’elles « la mise en voix

du texte » a été un moment fort de cette expérience.

A la première lecture, les élèves avaient trouvé le texte très poétique, cela étant sans doute dû au leitmotiv

« côté recto côté verso » qui peut faire penser à un refrain. Puis, ils ont eu envie de s’engager dans une

véritable mise en scène, utilisant des costumes et des accessoires.

Les variations sur le ton et l’intensité de la voix ainsi que l’utilisation d’une ou plusieurs voix ont contribué à

donner une intensité dramatique au texte, reflet d’une compréhension plus fine, voire plus intériorisée.

Pour avoir accompagné plusieurs projets de mise en voix des textes littéraires dans le cadre de projets

classe à PAC (projet artistique et culturel), je dirai que cette piste motive toujours les élèves et qu’elle peut

être un moyen de leur faire aimer la littérature.

Publié dans fiches pédagogiques

Commenter cet article