la femme qui lisait trop

Publié le par une libraire inattendue

la femme qui lisait trop
auteur : Bahiyyih Nakhjavani
Actes Sud




un livre magnifique , étincelant.
Un roman historique qui  nous oblige à ne pas reléguer au plus profond de notre conscience    ces problèmes plus que jamais d'actualité dans un monde en mutation.
Avec une écriture riche et empreinte des couleurs du Moyen Orient, l'auteur nous entraîne dans les méandres de son histoire et tisse avec beaucoup de talent les fils de la fiction et la réalité. Un livre qui révèle le combat d'une femme du XIX° siècle  pour la reconnaissance de l'identité et de  la liberté de La Femme, pour la diversité des idéologies,
 un livre ,qui nous rappelle que dans le domaine du respect de L'Homme,  rien n'est jamais acquis. 



extraits: 
"....pour lire le mot suivant, nous disait la poétesse, vous devez lâcher le dernier; pour savoir ce qui vient,vous devez aimer et abandonner ce qui est venu avant. Les laveurs de cadavres doivent tout savoir du détachement.  Mais il est indéniable que la lecture est une dangereuse affaire..."

" Le colonel avait lu beaucoup de sornettes dans les journaux, ces derniers temps, à propos du droit des femmes. Il trouvait assez déconcertant qu'une fameuse conférence sur la question du  suffrage universel, organisée douze ans auparavant .....Etait-il possible que l'écho des paroles adressées par une femme non voilée à quelque quatre-vingts hommes ....ait influencé , ....une déclaration de droit signée dans le Nord de l'état de New York? .....à la table du dîner , il commença à disserter à propos de femmes affamées au moment où l'on servait les côtelettes d' agneau."

l'auteur termine son livre par ces mots:
"Si l'islam contemporain est déchiré par l'écart grandissant entre modérés et extrémistes, par le conflit entre sunnites et chiites, et si l'anarchie au Moyen-Orient et la montée partout dans le monde du fondamentalisme et de la terreur qui en sont les conséquences ont commencé à menacer la texture même de nos démocraties, il peut être opportun pour le public occidental de redécouvrir l'histoire de cette Persanne du XIX° siècle. Peut-être sa lecture du présent pourrait-elle nous aider à écrire un avenir différent de celui que suggèrent les textes contradictoires que nous avons hérités du passé. C'est le caractère quasi prophétiquede Qurratu'l-Ayn qui m'a inspiré le désir d'écrire cette histoire."

Publié dans un réel coup de coeur

Commenter cet article