la dame blanche

Publié le par une libraire inattendue

la dame blanche       Christian Bobin    collection   L'un et l'autre     éditions  Gallimard   Novembre 2007


 Christian Bobin nous conte Emily Dickinson

Un écriture d'une infinie légèreté, des mots si lourds de sens et d'émotion qu'ils vous enveloppent  d'un voile de poésie,  et vous transportent au dessus des événements; la limpidité est la couleur de ce récit.

Christian Bobin nous présente Emily Dickinson, nous suggère de lui rendre visite, nous installe dans sa maison, nous devinons cette femme habillée de blanc sans jamais la toucher. Il s'agit là d'une sorte de pas de 3, de jeu de cache cache grâce auquel  la poétesse  nous échappe pour mieux nous retenir. Une poésie d'une grande force . 
Ce livre commencé, le lecteur n'a de cesse que d'arriver à la fin pour à nouveau le goûter.
Pas une biographie, pas un roman, pas un essai; peut-être la photographie des âmes, celle d'Emily Dickinson, de Christian Bobin, celle du lecteur aussi.
Si vous entrez dans cette maison vous n'aurez peut-être plus envie d'en sortir de si tôt car vous y serez bien reçu. 

Publié dans un réel coup de coeur

Commenter cet article

Martine Galati 21/01/2008 15:12

Merci pour cette belle invitation empreinte de poésie et de sensibilité! Votre parcours m'interpelle beaucoup et me donne très envie de vous suivre... de loin! Cordialement. Martine