dédicaces en Août 08

Publié le par une libraire inattendue

"Les Inattendus de la libraire" sera  présente aux Féron'Arts à Féron (59)

Des auteurs dédicaceront leurs ouvrages à cette occasion:

Le 14 Août 08 après midi  Magali Mosin pour son livre de littérature jeunesse "Frère Guillaume"

Un livre destiné à la jeunesse 

 Une histoire de moine , de l’abbaye  de Liessies peut-être …….  de fromage maroilles  aussi….

Des illustrations comme des broderies , une sensibilité à la pointe du crayon

Un texte riche, bien documenté




Les 15 et 16 Août 08 de 12 H à 17H       Bernard Durand pour son livre "il était une joie"

L’auteur habite le Sud de la France

Je l’ai rencontré au salon du livre de Brives en 2007

J’ai été séduite par l’homme, son extrême sensibilité et sa détermination

 Son livre allie humour, tendresse , sensibilité, simplicité, mais aussi  violence face à l’inhumanité de notre système judiciaire.

 Extrait de la 4° de couverture

 Un chauffard passe et des êtres que vous chérissez…….

Cela glace

Hurler sa colère et sa souffrance eût été indigne …..

Seul un écrit , il reste et il s’impose, pouvait être à la hauteur.

Car entre proie et doutes, chacun doit continuer sa route. Un système judiciaire déshumanisé assène le coup de trop, le coup de grâce….

Alors, énoncer sans dénoncer, et le périlleux trajet que j’ai voulu emprunter.

Roulez et vivez, il n’y a pas de fatalité.

 Extrait de la préface

 

….Parce que Jérémie, « titi », était parti, son père s’est battu. Pas contre des moulins à vents, non ! Contre la triste réalité qui nous accable, quand on rêve d’un monde juste et beau. Bernard Durand a lutté contre la «  justice de notre pays pour laquelle la vérité devenait une anecdote ». …. Et au-delà de la souffrance d’un père, bien plus loin que la peine et l’amour auxquels il faut fermer les yeux, au-delà de l’inadéquation horrible des parents qui perdent leur enfant, …..se battre , c’est aussi pouvoir gagner et trouver une confiance dans l’existence.

 

 

 

 

 

 


Le 17 Août de 12h à 17H   Denise Leurquin Depernet pour son livre "La Raisonneuse" Editions Cheminements

 

 L’auteur est née et vit en Thiérache , passionnée d’histoire, D Leurquin Depernet est devenue professeur agrégée d’histoire

 Extrait de la 4° de couverture

 Une petite fille juste après la guerre dans un milieu rural et agricole, …..posant des questions auxquelles le adultes ne répondent pas……

A la sortie de la guerre , vu par les yeux d’une enfant , c’est tout un monde révolu certes mais encore si proche , qui est recréé par des anecdotes, des histoires racontées avec humour et candeur.





Le 17 Août  de 14 à 17h   Dominique Sampiero pour son dernier ouvrage "carnet d'un buveur de ciel " Editions Lettres vives

 

 4° de couverture

 Boire le ciel est une vieille coutume dans le Nord. Dès les premières têtées, au sein ou au biberon, petite blancheur sous la peau ou sous le verre, la mère s’assoit, voie lactée docile, près d’une lucarne ou d’une fenêtre, et  s’il fait bon, dehors, en plein ciel , sur une chaise de paille ou un seuil de pierre bleue.

Les yeux de l’enfant s’ouvrent et se ferment , et le lait glisse en lui avec les oiseaux, les nuages, le bleu et le gris du vide. Avec les flaques, le chenilles, les araignées et les lombrics, la vie minuscule et volage. Le feu et l’air.

 Chapitre I

 J’OUVRE LA FENETRE . La nuit mange les arbres et le ciel. La maison s’éteint doucement comme un regard derrière les paupières…………………

Publié dans lecture et dédicace

Commenter cet article