la rue de notre librairie, c'est le monde (du livre bien-sûr)

Publié le par une libraire inattendue

Etroeungt - Novembre 2006

Enfin nous y sommes , au salon du Livre de Etroeungt

La librairie ne sera plus ignorée de cette bourgade où je suis née et qui accueille notre« café-jardin-livre » depuis bientôt 1 an, difficile de trouver le temps de détourner les yeux du quotidien .

La faute à des emplois du temps de ministre .

C'est vrai, quoi !!!, la vie à la campagne peut laisser perler quelques gouttelettes de stress

Qui n'a pas jalonné les routes de campagne de tous le jurons de la terre, bloqué derrière un troupeau de 180 vaches, au volant de ce véhicule qui avale le macadam à 10 km/h, que dis-je à 3km/h ?

eh oui !!! ça fabrique des rêves ou des cauchemars

Ici, le stress de la capitale on vous le sert , avec parcimonie , comme la pincée de sel que ma mère ajoutait au gâteau pour accentuer le plaisir du sucre .

Il est là, bien plaqué , qui vous colle à la peau quand les nuages gris bleus se confondent avec l'ardoise et que l'herbe verte se teinte d'ombre lumineuse , alors les yeux ne décollent plus noyés dans l'étonnement , les pieds non plus d'ailleurs , le plaisir de ces rencontres appartient à celui qui sait arrêter le temps . Encore en retard pour le déjeuner .

Aimer lire le ciel et garder la tête dans les nuages, quoi de moins risible .

Ca y est, nous sommes installés. Une petite table , les 700 ouvrages ne trouveront pas leur place sur cet étal, nous décidons donc de ne présenter que des éditeurs ou des auteurs du Nord Pas de Calais. C'est la Journée du Livre Régional. Il faut bien avouer que je suis un peu à l'étroit derrière ce plateau de Xcm2 qui réduit mon espace vital aux frontières nos régions .

Je pense trop haut , un passant me suggère d'afficher mes états d'âme : « ma rue c'est le monde » . Je n'ai ni papier affiche, ni crayon marqueur. Silence .

Les discours d'inauguration essaient de s?imposer dans un demi-brouhaha ;

Que la journée commence.

Nous allons faire notre marché de petits bonheurs, bonheurs de rencontres, d'échanges, de lectures et de découvertes , bonheur de faire taire les mauvaises langues : « c'est pas demain qu'on volera tes livres ! »

bientôt .......qui a volé "Raoul papa poule"?






Commenter cet article