on n'aime guère que la paix

Publié le par une libraire inattendue

Dans la rubrique "il n'y a pas plus de littérature de jeunesse que de littérature de vieillesse, voilà un bel exemple de livre

On n'aime guère que la paix aux éditions rue du monde

  magnifiques illustrations de Nathalie Novi et photos de presse qui ne tournent pas "autour du pot"

et en plus de la poésie pas "chichi" avec des poèmes de Guillaume Apollinaire, Jacques Prévert, Paul Eluard, Bertolt Brecht,Robert  Desnos,Jean Pierre Siméon, Victor Hugo......

enfin , ..... un livre qui n'a pas l'air d'avoir été écrit pour plaire ou pour servir en classe, non..... pas un outil purement pédagogique

Cependant

Des photos et des dessins qui fonctionnent en rappel , avec pertinence , un jeu de regards qui arrondit les angles ou peut-être , au contraire, qui ne fait pas de concession à l'atrocité de la guerre ; ici encore , pas d'images aguichantes , une large place est laissée à la lecture c'est à dire au lecteur

Mais le texte et les images , ne sont pas muets pour autant

 j'ai particulièrement été interpellée par les pages  19 et 33; mais   aussiles pages 20 12 bref toutes .

Un livre  qui fonctionne comme une mise en scène ou une symphonie, rythmée, avec un crescendo, et une conclusion sur un texte et des images d'espoir de Guillevic "je dis douceur"

"Une organisation en bannière", nous dit l'éditeur, "pour que les enfants fêtent la paix".

Encore un livre qui dérange, qui ne vous ménage  aucun  recoin  pour vous cacher les yeux ou pour vous boucher les oreilles , il y en a pour tout le monde , même pour ceux qui ont décidé de ne pas entendre parler de la guerre

Ce que j'y ai surtout trouvé? c'est le plaisir d' y rencontrer des Auteurs avec un grand A.

Ce que j'ai particulièrement apprécié? Ce livre ne parle pas que de guerre, il parle aussi de littérature ....!

 cet album............ , il devrait être o-bli-ga-toire.

Commenter cet article