au café-jardin-livre

Publié le par une libraire inattendue

Un après-midi sans date particulière, je passais au moulin pour y enfiler mon tablier de jardinière amateur. Ces demoiselles avaient l'air de sortir du jardin. Interpellées , elles bafouillent un prénom, un nom, une envie de connaître la libraire et la librairie; du genre "excusez nous d'avoir envie de lire!.."

Je n'en crois pas mes oreilles. Ce n'est pas jour d'ouverture aujourd'hui, non, c'est jour d'envie.
Donc , nous additionnons nos envies de nous connaître, j'ôte mon tablier; facile , mon activité jardinage est bien souvent virtuelle: jardiner aux abords de la librairie m'est quasiment impossible.

Et nous allons taquiner le livre ensemble!!!!

Au revoir, à bientôt.

Mercredi, voilà mes 3 demoiselles de retour ,carnet de dessin à la main, sourire aux lèvres, d'un pas décidé elles entraînent une nouvelle avec elles. Déjà autonomes dans la librairie! Un p'tit coup de musique classique, l'ambiance y est!!

En moins de temps qu'il ne faut pour le dire , elles ont avalé "p'tite mère". La digestion n'a pas l'air difficile, le sourire s'amplifie.

Que vois-je ? dans la foulée, 2 autres damoiselles arrivent, même âge: entre 12 et 15 ans.

Sur la pointe des pieds, encore une fois , elles semblent s'excuser de leur envie de mieux.

Elles rôdent, flairent, cherchent ,doucement, sans bruit,comme pour ne pas déranger tous ces auteurs endormis dans cette chaleur printanière.

Puis , la nature, le plaisir de l'herbe et du soleil les ravissent. Ca y est , elles ont trouvé le mode d'emploi du café-jardin-livres; Des petits livres amusants dans les mains , voilà les secrets d'ados qui s'ébrouent sous l'érable du jardin tandis que les adultes commèrent autour d'une tisane "saveur et bien être et d'un thé vert" . Les  carrés de chocolat n'ont pas manqué de fondre au soleil , et chacune , grande et moins grande , de lécher le papier, puis ses doigts, les commissures des lèvres trahissent un plaisir simple.

Les heures passent, chacune vaque à ses rêveries ou se laisse envahir par le rire.

Nous ne nous connaissions pas!.............. Pari gagné!........... La librairie , c'est tellement plus sympathique vue par ce bout de la lorgnette.

 

 

Commenter cet article

Tieri B. 07/05/2007 07:56

Une librairie entourée d'un jardin, où les lectrices en amènent d'autres lire sous l'érable... ça donne envie de passer. Il faut des lieux comme cette librairie pour faire passer l'idée que lire c'est s'échapper, résister, inventer sa vie à l'écart des ornières.
Que vive ce lieu longtemps, précieux et bienfaisant.
Tieri

une libraire inattendue 09/05/2007 20:17

merci
Je partage votre avis , c'est un lieu précieux; Mais avouons qu'il faut un sacré culot et de la constance pour tenter une telle aventure.
les encouragements des uns et des autres nous permettent d'y croire encore et toujours
Et le soutien des éditeurs qui croient en notre rêve est primordial. Nous avons la chance de ne travailler qu'avec des plus fous que nous!
Le bilan est positif, plus que positif: la visite des ados, le remplacement d'une partie des jouets de Noël et des chocolats de pâques dans une famille de 3 enfants qui n'avaient jamais fait entrer un album jeunesse à la maison, L'achat de livres de chez nous par une cliente qui trouve nos livres si beaux et interessants qu'elle les offre en cadeau de naissance, en remplacement du bouquet de fleurs pour une invitation.... et nous pouvons citer quelques autres exemples de ce genre (pas des tonnes mais quelques uns et ça nous suffit).
Plus que jamais en ce mois de mai 2007 et jusqu'à ......, la culture ne sera pas mise en danger chez nous.